Brook Preloader

Comment le freelancing m’a permis de payer mon tour du monde ?

Comment le freelancing m’a permis de payer mon tour du monde ?

Si je devais me présenter en quelques mots, je dirais : Grégory, trentenaire, développeur et bientôt … globe-trotter ! En seulement 3 ans, je suis passé d’une routine plaisante (mais sans plus) dans l’informatique à la préparation d’un tour du monde ! Récit d’une aventure qui ne fait que commencer …

Des débuts classiques …

L’univers du web fait rêver les millennials nourris au biberon du numérique depuis l’enfance. Au-delà des fantasmes, c’est surtout un secteur dynamique où règne le plein emploi. Mon parcours ? Un IUT SRC, une licence Communication et Média, puis l’école HETIC de Montreuil. Mon Bac+5 en poche, je n’ai eu aucune difficulté à m’insérer dans le marché du travail.

Que demander de plus ? Un emploi stable, des revenus fixes, un statut dans l’air du temps ! A priori, rien ne maquait au tableau d’une vie bien rangée ! Oui mais voilà, j’avais un rêve qui résonnait dans un coin de mon esprit comme une petite musique entêtante ! Je voulais parcourir la planète, effectuer un tour du monde à la rencontre des autres et peut-être un peu de moi-même. Et nos rêves, aussi fous soient-ils, sont faits pour être réalisés !

… au changement de cap !

Si le salariat présente l’avantage de la sécurité, il oblitère une partie de notre liberté. Horaires imposés, revenus encadrés, et emploi géolocalisé : la routine tissait sa toile, lentement mais sûrement ! Avec en point de mire une évolution de carrière en région parisienne, et des rêves qui risquaient bien d’être relégués au rang de souvenirs !

So what ? J’aurais aimé vous dire que j’ai remué ciel et terre pour trouver une solution. Mais ce serait réécrire l’histoire ! La solution est venue à moi … sous la forme d’une rencontre ! Au pied de mon immeuble ! Des impresario pour développeurs (si,si, ça existe!) me proposaient de devenir freelance en m’accompagnant dans le grand saut. Leur nom ? Top Five !

Et maintenant ?

Trois ans ont passé depuis cette rencontre ! Je travaille à mon compte sur des missions que mes impresario ont décrochées pour moi. À l’instar de ce qui se fait dans le monde de la musique, du cinéma, ou du sport de haut niveau ! Mon dernier client ? Voyages-SNCF, qui trône en tête du hit-parade des entreprises où il fait bon vivre ! Si j’apprécie ma toute nouvelle liberté, ce sont surtout mes revenus en hausse qui ont changé mon quotidien. Au point d’être l’heureux propriétaire d’un appartement en Île-de-France !

Je vous voir venir ! « Il a goûté au confort matériel, adieu les rêves de voyage » ! Mais c’est mal me connaître ! Au cours des trois années passées, j’ai mis à profit la hausse de mes revenus et la latitude que me donnait mon statut de freelance pour préparer mon tour du monde. Résultat ? Un départ programmé en décembre ! On ne se lance pas dans un périple d’une année autour de la planète sans un minimum de planification !

À mon retour ? Je compte bien sur mes impresario pour me décrocher de nouvelles missions …

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives